Le code de la route est l’ensemble des lois et règlements relatifs à l’utilisation des voies publiques (trottoirs, chaussées, autoroutes, etc.) par les usagers (piétons, cyclistes, deux-roues à moteur, automobilistes, etc.). Il s’agit dans certains pays d’un code législatif, au même titre que le code de l’environnement ou le code pénal, mais il désigne aussi plus vaguement la combinaison de lois, réglementations et règles de civisme et de savoir-vivre. Le non-respect des dispositions du code de la route expose le contrevenant à des sanctions de divers niveaux (de l’amende à la peine de prison) selon la gravité de l’infraction. L’épreuve théorique (ou « code ») est obligatoire pour pouvoir se présenter à l’épreuve pratique. Quelle que soit la catégorie de permis visée, cette épreuve est obligatoire.

Une épreuve collective :

Il s’agit d’une séance qui dure 1h30.

Déroulement :

Cette épreuve débute par l’accueil des candidats, le contrôle de la recevabilité des documents d’examen et la vérification des identités. Chaque candidat est enregistré et se voit attribuer un boîtier d’examen. Ensuite, l’examinateur présente l’épreuve (utilisation du boîtier, consignes pour répondre). L’épreuve peut commencer : le diaporama avec 40 questions est soumis aux candidats. Les résultats sont envoyés directement à l’auto école.

Obtention du « code » :

Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions. Les onze thèmes référencés :

  • Arrêt et stationnement ;
  • Croisement et dépassement ;
  • Questions écrites ;
  • Economie et éco conduite
  • Règles de priorités ;
  • Règles de circulation ;
  • Signalisation ;
  • Tunnels et passages à niveau ;
  • Visibilité et éclairage ;
  • Usagers, partage de l’espace public ;
  • Prise de conscience des risques.

Validité :

 Une fois le code obtenu, le candidat dispose d’un délai de 5 ans pour passer l’épreuve pratique.

Jusqu’en 2014, cette durée était fixée à 3 ans. Depuis un arrêté du 31 octobre 2014, cette durée est passée de 3 à 5 ans.

Cette durée est valable quel que soit l’âge ou la formule choisie (classique, accompagnée, supervisée, etc). Pendant cette période, le candidat peut se présenter 5 fois à l’épreuve pratique. En cas d’échec aux 5 tentatives, ou lorsque le délai de 5 années est passé, le candidat doit obligatoirement repasser l’épreuve du code.

Des règles à connaître tout au long de la vie :

La connaissance des règles de sécurité est une condition nécessaire pour votre sécurité mais aussi celle des autres usagers de la route. Le Code de la route doit être connu non seulement pour l’examen mais également être retenu et appliqué tout au long de la vie du conducteur, c’est l’assurance d’une meilleure sécurité pour tous sur les routes La routine de la conduite, le temps écoulé depuis la formation au permis, mais également des modifications du Code de la route peuvent contribuer à oublier ou méconnaitre certaines règles.

Chacun est encouragé à se former tout au long de sa vie pour rester un conducteur exemplaire.

 

Share This