Annulation de permis
cela comprends…

Formule 1

  • Constitution du dossier
  • Enregistrement en préfecture
  • Code illimité 6 mois
  • Livre de code
  • Frais d’accompagnement à l’examen théorique

Formule 2

  • Constitution du dossier
  • Enregistrement en préfecture
  • Code illimité 6 mois
  • Livre de code
  • Frais d’accompagnement à l’examen théorique
  • Frais d’accompagnement à l’examen pratique
  • Frais de mise à disposition du véhicule
  • Leçon de conduite (2H)

piecesafournir                     parrainage                    facilie-paiementpermis-un-euro

 

 

Repasser son permis de conduire pendant la période d’annulation

 

Visite médicale :

Dans tous les cas où l’annulation du permis est consécutive à un délit routier (conduite en état d’alcoolémie par exemple), il est nécessaire avant de s’inscrire pour repasser l’examen (code et/ou conduite) d’effectuer une visite médicale et un examen psychotechnique. Il faut prendre contact avec la préfecture de son lieu de résidence pour avoir un rendez-vous.

Épreuve théorique générale (code) uniquement :
Le candidat devra repasser le code et la conduite de chaque catégorie du permis qu’il possédait auparavant dans les cas suivants :

– son permis a été obtenu depuis moins de 3 ans à la date de l’annulation
– l’interdiction de solliciter un nouveau permis est égale ou supérieure à 1 an
– la demande d’inscription n’a pas été faite dans le délai de 9 mois qui suit la date de la fin de l’interdiction

Épreuves théorique et pratique :

Pour être dispensé de l’épreuve pratique (conduite) il faut que :
– le permis de conduire ait été obtenu depuis 3 ans au moins à la date de la sanction
– la durée de l’interdiction de solliciter un nouveau permis soit inférieure à 1 an
– la demande d’inscription à l’examen soit effectuée dans les 9 mois qui suivent la date de la fin de l’interdiction

Bon à savoir :

Lorsque seule l’épreuve théorique doit être passée, le conducteur est dispensé du respect des vitesses maximales pour conducteur novice et de l’apposition du signe – A – « jeune conducteur » à l’arrière du véhicule.

Dans le cas où les 2 épreuves doivent être repassées, il est soumis à toutes les obligations des jeunes conducteurs.

Share This